Observatoire Mérous-Corbs, enquête complémentaire

By | 9 mai 2018

L’observatoire fcsmp recueille auprès des chasseurs sous-marins des données sur la localisation et la densité des populations de mérous et de corbs en Méditerranée française depuis 2014. Grâce aux contributions de quelques dizaines de pratiquants, l’analyse des observations réalisée par Richard Sabatie a été reconnue par l’Agence Française pour la Biodiversité et sera prise en compte dans la décision de prolonger ou pas le moratoire en cours sur le corb.

Si l’observatoire apporte de nombreuses informations sur les population des deux espèces suivies, il met également en évidence également de nombreuses “zones blanches” pour lesquelles nous n’avons recueilli aucune ou très peu de données!

Nous ne savons pas si cette réalité est due:

  • à l’absence de poisson; 
  • à l’absence d’observateurs sur zone;
  • à l’absence d’intérêt que ces zones pourraient avoir pour la pratique de la chasse sous-marine.

Dans la perspective des discussions “Moratoire”qui vont démarrer dans les jours prochains , nous souhaitons obtenir un éclairage sur ces “zones blanches” auprès de la communauté des pratiquants par le biais d’un petit questionnaire  que nous vous soumettons ci-après:

Questionnaire “zones blanches” Corse

Questionnaire “zones blanches” continent

Si vous pratiquez la chasse sous-marine sur ces zones pour lesquelles nous manquons d’informations, merci de prendre quelques minutes pour y répondre quelle que soit la teneur de vos renseignements (positive ou négative!).

Nous comptons sur votre soutien et votre honnêteté!

 

Partagez l'information :

2 thoughts on “Observatoire Mérous-Corbs, enquête complémentaire

  1. Bruno Noguerra

    Zones D (golfe de Sagone) et F (Agriates) sont des zones extrêmement riches en corbs, moyennement riches en mérous

    bravo pour votre travail 🙂

    Reply
    1. baliste

      Salut Bruno et merci d’avoir laissé un commentaire…
      former teacher in fisheries ecology …. Team halieute 1994… !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.