COPIL natura 2000 “archipel des Glénan” 2018

By | 21 mars 2018

Le 20 mars 2018 se tenait le comité de pilotage (COPIL) Natura 2000 “archipel des Glénan”, dans la salle du conseil de la mairie de Fouesnant. De nombreuses parties prenantes étaient présentes, du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Bretagne (CRPMEM), en passant par les représentants de la préfecture, du comité de commune du pays fouesnantais etc…

La FCSMP, en tant que membre du COPIL, était présente. Seul représentant de la pêche plaisance, et particulièrement de la chasse sous-marine, elle est venue participer aux débats, et mesurer les enjeux que représentent ce site natura 2000, Ô combien riche et fragile.

Cette réunion était l’occasion de dresser un bilan 2017 des actions entreprises (animation, amélioration des connaissances, gestion et surveillance des sites, sensibilisation aux bonnes pratiques), tout en élaborant les projections sur 2018.

Le CRPMEM a présenté son programme d’étude HARPEGE (étude du risque de pression de pêche sur l’environnement sensible de la zone, mené par l’agence française pour la biodiversité, et le CRPMEM), et plus particulièrement le projet DECIDER qui s’inscrit dans le précédent programme, et qui vise à étudier l’impact de la pêche à la drague sur le milieu marin, et particulièrement sur le maërl.

Le président du COPIL, Roger Legoff, maire de Fouesnant, a rappelé les tenants et aboutissants du projet ECONAV, qui a vu la mise en place de mouillages écologiques. Il a également abordé les travaux de construction, de rénovation d’infrastructure et de sanitaire de l’archipel.

Les sujets abordés ont été nombreux, et parmi eux, l’axe d’amélioration des connaissances de la faune marine. C’est dans ce sens que la FCSMP dispose d’une expertise, au regard des travaux en matière de science participative, auxquels elle a participé. Le chasseur étant un acteur privilégié du milieu marin, il serait inconcevable qu’il n’apporte pas sa pierre à l’édifice quant à la compréhension et à l’observation de l’état de santé du biotope. C’est en ce sens que nous œuvrons.

Partagez l'information :

10 thoughts on “COPIL natura 2000 “archipel des Glénan” 2018

    1. YoannR Post author

      Merci Anthony, sans le soutien de nos membres, on perdrait la foi. Pour le moment, la place de la pêche plaisance n’est pas prioritaire, au regard de l’historique de la zone (extraction de maërl par exemple, interdite depuis 2011), et des problématiques majoritaires telles que la fréquentation plus orientée plaisance et les dégâts que cela occasionne sur les zoostères notamment, ou la dégradation des dunes. Néanmoins, nous montons au créneau afin d’être force de proposition, et de participer des groupes de travail pour continuer à améliorer notre connaissance du biotop. Sujet très intéressant. D’ailleurs, nous souhaitons également devenir acteur privilégié de la zone natura 2000 Trégor/Goëlo. Alors si tu es intéressé…

      Reply
  1. baliste

    c’est vraiment bien que notre Fédé ait été présente sur ce COPI L et se fasse entendre…
    il y a un vrai problème de discrimination CSM aux Gléman… j’ai demandé de l’aide à nos juristes de la 2F en 2014 pour savoir si on pouvait revenir sur l’arrêté d’interdiction de CSM en 1997…décret obtenu par la femme d’un prof excédé par les CSM ..;elle travaillait à préfecture et a bien joué son coup… bien sûr , une réponse évasive sans conséquence !! comment revenir sur ce texte abusif ??
    la CSM est finalement interdite sur 99% de la zone , mais la pêche prof peut s’y exercer ! c’est un scandal…et bpour la petite histoire Bolloré s’est approprié du terrain et a fait construire des bâtiments prohibés…

    Reply
    1. YoannR Post author

      Salut. Effectivement cette situation ne nous convient pas. Je reprends le dossier actuellement, et je souhaite développer nos actions au sein du COPIL natura 2000 afin que nous gagnions en pouvoir de négociation, mais aussi en crédibilité. Et puis, nous avons un rôle sérieux à jouer en matière de sciences participatives. En autres choses.
      La problématique d’attaquer l’arrêté prefectoral n’est pas simple. Quand un arrêté est signé, nous avons 2 mois (de mémoire) pour l’attaquer. Ensuite, l’axe d’attaque est différent : abrogation d’un règlement illégal en application de la jurisprudence du conseil d’état Alitalia : conseil d’état, assemblée, du 3 février 1989, 74052, publié au recueil Lebon. L’autorité compétente, saisie d’une demande tendant à l’abrogation d’un règelemnt illégal, est tenu d’y déférer, soit que ce règlement ait été illégal dès la date de sa signature, soit que l’illégalité résulte de circonstances de droit ou de fait postérieures à cette date. C’est une info que j’ai collecté auprès d’un ami juge, mais cela ne garantit pas d’obtenir gain de cause. L’autre voie est celle d’un nouvel arrêté qui autoriserait la pratique de la csm. Plusieurs pistes sont en réflexion, dossier complexe.

      Reply
      1. baliste

        et bien je vois que le dossier est pour une fois entre de bonnes mains si la démarche est lancée..

        Reply
  2. Phil Good

    Super que quelqu’un ait pu se rendre à la réunion.
    Merci pour le CR.

    Reply
    1. YoannR Post author

      merci Phil, c’est l’héritage de nos prédécesseurs à qui l’on doit beaucoup. Je ne te le dirai jamais assez.

      Reply
  3. JOEL BRECHAIRE

    Bonsoir,
    Pour se rendre à la réunion, il aurait fallu en être informé et invité
    C’est dommage, Habitant la région, je me serais fais un plaisir d’y aller
    Joël BRECHAIRE
    Président de la Commission nationale PSM
    FFESSM
    06 12 48 15 62

    Reply
    1. YoannR Post author

      Bonjour Joël,

      Le copil ne dispose probablement pas d’une adresse mail à jour pour vous contacter. Tu peux contacter la communauté de commune du pays de fouesnant, ce sont eux qui président désormais. Moi, je ne peux rien pour toi, malheureusement.

      Cordialement

      Reply
  4. Baliste

    hmmmm… je pense qu’il y a un certainement un représentant régional de “l’environnement” dans la commission PSM du CIBPL… c’est à lui de se faire connaître auprès des institutions … et d’agir

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.